Ecologie

La concentration de CO2 dans l’atmosphère a dépassé de 50 % celle de l’ère préindustrielle

L'observatoire de la National Oceanic and Atmospheric Administration à Hawaï a enregistré un nouveau pic des niveaux de CO2 dans l'atmosphère : la concentration a augmenté de 50 % par rapport à l'ère préindustrielle et est désormais comparable à celle de l'ère pliocène.

CO2 rejeté dans l'atmosphère
160Vues

Encore des mauvaises nouvelles sur le front du changement climatique. L’observatoire Mauna Lao à Hawaï de la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) américaine a enregistré un nouveau pic de concentration de dioxyde de carbone dans l’atmosphère en mai : 420,99 parties par million (ppm), soit une augmentation de 1,8 ppm par rapport à 2021. Pour replacer ce chiffre dans son contexte, il est supérieur de 50 % à la moyenne de l’ère préindustrielle, qui est de 280 ppm sur plus de 6 000 ans d’histoire.

Données CO2 atmosphérique

Ce graphique montre la moyenne mensuelle du dioxyde de carbone mesurée à l’observatoire de Mauna Loa, à Hawaï, le plus long enregistrement de mesures directes du CO2 dans l’atmosphère. La surveillance a été initiée par C. David Keeling de la Scripps Institution of Oceanography en mars 1958 dans une station météorologique de la NOAA. La NOAA a commencé ses propres mesures indépendantes et complémentaires du CO2 en mai 1974.

Selon la NOAA, les niveaux de CO2 sont désormais comparables à ceux que la Terre a connus au Pliocène, il y a 4,1 à 4,5 millions d’années, lorsque la température moyenne du globe était supérieure de près de 4 degrés et le niveau des mers de 25 mètres. « Nous pouvons voir les impacts du changement climatique autour de nous tous les jours. L’augmentation inexorable du dioxyde de carbone mesurée à Mauna Loa nous rappelle les mesures urgentes que nous devons prendre« , a déclaré le Dr Rick Spinrad, administrateur de la NOAA.

La forte concentration de dioxyde de carbone dans l’atmosphère est à l’origine de l’augmentation de la température moyenne par l’effet de serre, ce qui entraîne une augmentation de la température de surface des océans, qui absorbent à leur tour une partie du CO2 et acidifient ainsi les eaux, ce qui a des répercussions sur divers écosystèmes.

Laisser un commentaire

3 × 2 =