Technologie

Spot, le chien robot de Boston Dynamics, fera la police dans les rues de Pompéi

Le célèbre robot Spot de Boston Dynamics sera utilisé pour patrouiller dans les zones historiques de la ville de Pompéi.

Robot Spot qui surveille les sites historiques de Pompéi
99Vues

Il a quatre pattes et un cœur cybernétique, et il est le nouvelle ange gardien de la ville historique de Pompéi. Nous avons tous entendu parler de Spot, le chien robot de Boston Dynamics, qui a fait la une des magazines tech au cours des dernières années et dont les aptitudes ont impressionné le monde entier. Il est actuellement employé dans divers cas de figure, notamment pour un usage militaire. Toutefois, il est actuellement utilisé pour protéger des sites historiques clés tels que Pompéi, qui à fait appel au quadrupède robotisé pour surveiller les rues et les tunnels de la ville.

Spot luttera contre les voleurs de trésors

Le canidé cybernétique fera son tour de garde pendant la nuit ou lorsque le site archéologique sera fermé au public. Sa mission consistera à veiller sur les tunnels sous-terrains creusés par les voleurs de trésors qui fragilisent le sol et mettent en danger les archéologues. Les sites historiques seront surveillées à distance par une équipe de chercheurs utilisant le système de caméras et de capteurs du robot pour scruter son environnement. Les capacités de Spot lui permettent de se glisser dans les moindres interstices et d’accéder à des terrains accidentés sans aucune difficulté.

« Nous voulons voir comment ces robots se comportent dans les tunnels souterrains creusés illégalement par les chasseurs de trésors« , a déclaré Gabriel Zuchtriegel, responsable des fouilles archéologiques de Pompéi. Il ajoute que « les conditions de sécurité des tunnels sont souvent extrêmement périlleuses« .

Spot, quant à lui, est capable de cartographier son environnement avec précision, de déjouer les obstacles, ainsi que de grimper et d’ouvrir des portes fermées.

Le robot chien est disponible à l’achat depuis 2020 pour l’importante somme de 75 000$ et il sera bientôt accessible au grand public pour être utilisé a la maison.

Marc Raibert, CEO de Boston Dynamics, a fait remarquer : « Je pense que vous apprécierez le concept d’un robot qui peut être déployé dans la maison pour reconnaître les vêtements qui traînent.« 

Laisser un commentaire

deux × 5 =