Monde

Qui est Kamala Harris, la candidate à la vice-présidence des États-Unis ?

Kamala Harris
9.99KViews

Joe Biden, candidat démocrate à l’élection présidentielle américaine de novembre 2020 contre Donald Trump, a choisi son adjointe : il s’agit de Kamala Harris. Si il gagne, elle sera la première femme à occuper le poste de vice-présidente. Voyons qui est K. Harris et pour quelles raisons, à commencer par le fait qu’elle soit une femme afro-américaine, elle a été choisie.

Une femme afro-américaine

Joe Biden a fait son choix : Kamala Harris sera la candidate à la vice-présidence des États-Unis pour l’élection présidentielle de novembre 2020. Un choix fortement symbolique, qui découle d’un certain nombre de critères qui semblent permettre à Biden de s’appuyer sur Kamala Harris pour combler ses propres faiblesses.

Deux éléments avant tout : c’est une femme (elle serait la première femme vice-présidente) et une Afro-Américaine. Ce n’est pas une coïncidence si nous parlons de la première candidate afro-américaine à la vice-présidence des États-Unis.  K. Harris a 55 ans, elle est née à Oakland, en Californie, et vit entre San Francisco et Washington. Elle a été préférée aux autres candidats en lice : Susan Rice, Karen Base et Tammy Duckworth. Elle était toujours la favorite, car elle était aussi la plus connue du grand public.

Surnommée la “femme Obama”

Appelée la “femme Obama“, Harris a des origines jamaïcaines du côté de son père et indiennes de par sa mère. C’est son premier élément de force, la possibilité de recueillir le vote des Afro-Américains. Son profil est certainement proche des revendications de la population noire : elle a fréquenté un internat à majorité noire (Howard), elle a été plusieurs fois en Inde dans son enfance et elle dit que son identité la rend extraordinairement apte à se battre pour des personnes qui sont mises au ban de la société. Elle a été élue au Sénat en 2016, se faisant un nom pour son travail dans le domaine de la justice.

Avant son expérience au Sénat, Mme Harris a été procureur de district à San Francisco et procureur général en Californie. ce fut d’ailleurs la première femme à occuper ces deux postes. Elle a travaillé avec le fils de Biden , ancien procureur général du Delaware, qui est mort d’un cancer en 2015. Biden la qualifie de “combattante intrépide pour les plus faibles, l’une des meilleures fonctionnaires du pays”.

Les expériences politiques de Kamala Harris

Elle n’est pas la première femme à se présenter à la vice-présidence des États-Unis, mais elle serait la première à être élue si Biden gagne. Elle s’était présentée aux primaires démocratiques, notamment contre Biden lors d’un débat télévisé, mais elle a ensuite décidé de se retirer et de soutenir l’ancien vice-président lui-même.

Kamala Harris est considéré comme une référence pour les plus progressistes et les modérés. Elle s’est toujours battue pour les groupes marginalisés tels que les femmes et les Noirs. Elle est considérée comme étant de gauche pour ses réflexions sur des questions telles que la peine de mort et le mariage homosexuel, mais en même temps, elle est accusée par l’aile gauche du Parti démocrate pour son manque de soutien sur des questions telles que la réforme de la police ou la loi sur le trafic de drogue, notamment pour son travail de procureur général.

Jeremy Martin

Laisser un commentaire

16 − huit =