Bien être

Quelles sont les causes de la perte de l’audition ?

causes perte audition
331Vues

Certaines études ont fait un état des lieux du nombre grandissant de personnes souffrant de dégénérescence auditive. Cette pathologie toucherait effectivement de plus en plus d’individus, quels que soient leur âge et leur sexe. L’OMS interpelle d’ailleurs dans un rapport mondial sur l’audition. Elle stipule que plusieurs personnes souffriront encore plus de cette déficience d’ici 2050. Des constats qui alertent particulièrement les professionnels de la santé ainsi que les acteurs du milieu médical. Quelles sont les principales causes d’une perte de l’audition ? Quels sont les différents types de déficience auditive qui existent ? Quelles sont les solutions possibles ?

Les symptômes d’une perte de l’audition

Avant d’avancer vers les causes d’une perte de l’audition, il convient tout d’abord de définir ce que signifie concrètement cette pathologie. En se basant sur une définition très sommaire, il s’agit d’une baisse de la capacité auditive d’une personne. Cette dernière n’arrive plus à capter les sons, les voix ou à faire la distinction entre son et bruit. La déficience s’installe de manière progressive ou brusquement et perturbe grandement le quotidien de la personne qui en souffre.

L’ouïe est un des 5 sens fondamentaux du corps humain. Il nous permet de nous repérer dans notre environnement, d’entendre et de capter les sons qui nous entourent afin de rester connectés à notre environnement. En d’autres termes, nos oreilles sont des organes vitaux, car ils facilitent la communication et aiguisent nos facultés de discernement. Une perte auditive impacte donc significativement le quotidien de tout individu. Mis à part les situations d’inconfort qu’elle génère, cette pathologie nous handicape à différents niveaux de notre vie.

Perte de l'audition

Les causes d’une perte d’audition bilatérale et unilatérale

Nous pouvons distinguer deux grandes catégories de perte auditive. Il y a la surdité bilatérale qui touche les deux oreilles et celle unilatérale qui ne concerne qu’une seule oreille. Dans les deux cas, des solutions existent, notamment le port d’appareils auditifs. Vous en trouverez une large variété sur www.vivason.fr comme les modèles avec bluetooth, ceux invisibles et bien d’autres. Cependant, avant de définir l’appareil auditif le plus adapté pour traiter votre problème, il convient d’en définir les causes.

Perte auditive bilatérale

La surdité peut être qualifiée comme étant modérée lorsque les capacités auditives sont de faible ampleur. La personne perçoit alors des difficultés à entendre et à discerner les sons. On parle par ailleurs d’une déficience bilatérale lorsque ce sont les deux oreilles qui rencontrent des difficultés à percevoir des sons. Les causes de cette perte auditive sont nombreuses dont :

  • le vieillissement naturel des cellules : le terme scientifique qui désigne ce phénomène est la presbyacousie. Celle-ci se produit au niveau de l’oreille interne et ce sont notamment les personnes de plus de 65 ans qui sont touchées. Les cas sont très variés, mais l’âge reste la principale cause de la presbyacousie.
  • Les problèmes congénitaux : dès la naissance, certaines personnes ne perçoivent pas correctement les sons. Cette pathologie est donc d’ordre génétique et peut être irréversible. Néanmoins, des traitements existent pour pallier les difficultés à entendre. Les appareils auditifs font notamment de véritables miracles dans certains cas.
  • Les effets secondaires des médicaments toxiques : des traitements médicamenteux sur le long terme ont un impact sur l’état général des oreilles. L’oreille interne est la partie la plus fragile et susceptible de présenter des dysfonctionnements. Les produits toxiques des médicaments peuvent également fragiliser le nerf auditif.

Perte auditive unilatérale

Cette surdité partielle concerne uniquement une oreille. Elle fait d’ailleurs partie des typologies de déficience auditive et les causes sont très variées :

  • l’accumulation de cérumen dans les tympans : il s’agit d’un phénomène d’hygiène souvent négligé par bon nombre d’individus. Une quantité trop importante de cérumen peut en effet obstruer de manière temporaire le tympan. Cela diminue significativement la capacité à entendre.
  • L’infection de l’oreille : elle reste également l’une des causes majeures de la perte de l’audition. Une infection peut endommager partiellement le tympan ou les nerfs auditifs. L’oreille infectée observe alors une baisse auditive de manière progressive. Un traitement s’avère nécessaire pour en venir à bout et retrouver une vie normale.
  • Un traumatisme sonore : un fait courant chez ceux qui écoutent de la musique avec un volume trop important de manière prolongée. Leur tympan devient plus fin et leur conduit auditif plus fragile. Ce genre de difficulté se présente également chez les personnes exposées à des bruits permanents et qui ne sont pas équipées de protections adaptées.
  • L’ankylose d’un osselet au niveau de l’oreille moyenne : ce cas est causé par l’otospongiose et provoque une surdité progressive. Il se traduit par un développement anormal de cet osselet également dénommé étrier au niveau de l’oreille moyenne. Ce sont surtout les femmes qui sont touchées bien que certains hommes peuvent également en être victimes.

Dans quel cas porter un appareil auditif ?

Lorsqu’une personne a du mal à discerner les sons, mais également les bruits qui l’entourent, elle doit rapidement consulter un médecin. Dans certains cas, le patient est redirigé vers un audio prothésiste qui sera en mesure de le conseiller sur l’appareil adapté à son degré de surdité. Un appareil auditif est jugé nécessaire lorsque le degré de surdité est supérieur à 30 décibels. Les experts de l’audition qualifient ce volume comme celui d’un chuchotement ou d’un murmure. Si la personne n’est pas capable d’identifier le son, le port d’une prothèse auditive est recommandé.

perte audition appareils auditifs

Si vous ne savez pas comment fonctionne ce genre d’appareil, vous pourrez vous informer sur le sujet. Nous tenons néanmoins à vous orienter sur la nécessité de se faire accompagner par un audioprothésiste pour choisir le modèle en fonction de votre degré de surdité, de votre âge et de la cause de votre perte d’audition. Il existe effectivement une large variété de prothèses comme celles avec des contours d’oreille classiques et celles avec des contours d’oreille avec des écouteurs déportés. Il y a également les modèles intra-auriculaires qui se déclinent en deux variantes : les classiques et ceux profonds souvent invisibles. Cependant, avant de porter une prothèse auditive, un passage chez un expert ORL reste de mise. Des examens pourront même s’avérer utiles.

Laisser un commentaire

10 − 1 =