Entreprise

Les fondamentaux pour bien reprendre une entreprise

220Views

Vous voulez créer votre propre entreprise ? Vous avez toujours rêvé d’être votre propre patron ? La logique veut que l’on créé sa propre entreprise avec une idée commerciale brillante. Mais cela vaut la peine d’envisager de reprendre une entreprise au lieu de fonder la vôtre. Il peut y avoir des opportunités intéressantes, toutefois il convient d’examiner de plus près le paysage économique avant de se lancer.

5 éléments à prendre en compte avant de reprendre une entreprise

Reprendre ou fonder une entreprise : qu’est-ce que cela signifie ? La principale différence réside dans le fait qu’une reprise d’entreprise ne nécessite pas de créer une structure à partir de zéro. Une TPE ou PME établie est déjà positionnée sur le marché avec les services ou les produits qu’elle offre et est liée par des relations établies avec les clients et les fournisseurs.

Des changements radicaux sur la structure existante sont possibles mais sont toujours un défi. C’est pourquoi toute personne qui reprend une entreprise doit avoir des idées claires et surtout être accompagnée de professionnels et d’experts en la matière. Faire appel à une banque publique d’investissement comme BPI France, organisme français de financement et de développement des entreprises, est sûrement un choix stratégique de réussite. Quelques éléments sont à prendre en compte avant de se lancer dans la reprise d’une entreprise existante.

Déterminer le profil de l’entreprise à reprendre

L’achat d’une entreprise est une décision qui aura un impact sur votre vie et vos moyens de subsistance pendant de nombreuses années. Donc, avant même de commencer à examiner vos options, commencez par analyser exactement le type d’entreprise que vous recherchez.

Lieu : êtes-vous disponible pour une relocalisation ou avez-vous besoin d’un lieu proche de chez vous ? Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas que le lieu d’implantation de votre future entreprise aura une incidence sur votre projet.

Taille : voulez-vous acquérir une petite entreprise familiale ou une grande entreprise structurée ? L’achat d’une entreprise plus grande peut signifier une augmentation des bénéfices, mais aussi un prix d’achat plus élevé et plus de stress pendant la transition.

Industrie : quels sont les domaines dans lesquels vous avez déjà de l’expérience ? Dans quels secteurs d’activité êtes-vous vraiment compétent ?

Style de vie : Êtes-vous prêt à travailler en horaires libres ou préférez-vous vous en tenir aux heures de bureau traditionnelles ? Si vous décidez de devenir propriétaire d’une entreprise, votre chiffre d’affaires va dormir avec vous, alors réfléchissez bien avant de choisir votre future activité.

Analyser les entreprises à reprendre disponibles

Une fois que vous avez décidé ce que vous recherchez, vous devez commencer à chercher des entreprises à vendre. Cette étape est importante et requiert une méthodologie. Il ne s’agit pas de chercher sur Google des “entreprises à vendre”.

Si vous connaissez une entreprise que vous aimeriez avoir, il n’y a aucun mal à la demander. Si ce n’est pas le cas, vous devez être accompagné d’une structure professionnelle et experte qui va se charger de faire un benchmark selon vos critères de sélection.

Auditer l’entreprise cible et passer à l’acte

Il y aura un moment où une entreprise à vendre vous semblera être la bonne affaire. Mais vous devez faire preuve de sang-froid et évaluer l’entreprise pour déterminer sa valeur et son potentiel de croissance.  Une cession d’entreprise peut entraîner le départ de certains clients de l’ancien propriétaire, ce qui aurait un impact sérieux sur la valeur de l’entreprise.

Demandez à un comptable professionnel d’évaluer très soigneusement les finances de l’entreprise pour s’assurer de ne pas avoir de mauvaises surprises.

Obtenir le financement nécessaire pour reprendre une affaire

Une fois le protocole d’accord amorcé, vous devrez financer votre projet. Plusieurs possibilités de sources de financement existent comme le financement par le vendeur seul ou avec plusieurs investisseurs ou bien faire appel à un prêt commercial. Chaque source de financement a ses avantages et ses inconvénients. Dans tous les cas, il est primordial de se faire accompagner par un conseiller financier indépendant qui vous assurera la meilleure solution adaptée à votre situation personnelle.

Concevoir le montage juridique et le contrat de cession

Vous avez choisi une entreprise, négocié les conditions et obtenu le financement nécessaire à l’achat. Il ne reste plus qu’à rédiger l’accord et à signer sur la ligne pointillée. Là encore, assurez-vous de travailler avec un organisme fiable et expert en matière de reprise d’entreprise.

Laisser un commentaire

18 − sept =