Bien être

La nèfle : un fruit aux multiples bienfaits

Nèfles du Japon
286Views

Les nèfles sont des fruits sucrés et juteux, originaires du sud-est de la Chine, d’où elles se sont répandues d’abord au Japon, puis dans le monde entier. Ces fruits poussent sur des arbres aux grandes feuilles brillantes vert foncé que beaucoup d’entre nous ont la chance de pouvoir faire pousser dans leur propre jardin. Les nèfles possèdent d’excellentes propriétés et présentent de nombreux bienfaits pour notre santé. La médecine traditionnelle chinoise reconnaît également aux nèfles des propriétés curatives importantes. Nous vous proposons de les découvrir dans cet article.

Qu’est-ce que la nèfle ?

La nèfle commune ne doit pas être confondue avec la nèfle du Japon (Eriobotrya Japonica), typique des pays chauds. Ces deux variétés portent des fruits, mais appartiennent en fait à deux espèces différentes, bien que toutes les deux font parties de la famille des Rosacées. La nèfle commune, d’origine européenne, est beaucoup plus petite que la nèfle japonaise, qui est en fait originaire de Chine. La nèfle commune, malgré son nom latin (Mespilus Germanica), n’est pas originaire d’Allemagne, mais d’Asie Mineure, où il est cultivé depuis 1000 avant J.-C. et a été importée en Europe par les Romains. Au fil des ans, la nèfle du Japon a remplacé la variété germanica, et aujourd’hui il est principalement consommé au Japon.

Les trois variétés de nèfles

La nèfle commune

La chair des nèfles communes est mûre lorsqu’elle devient douce et marron et la peau vert-marron clair prend une couleur marron foncé. On la récolte à la fin de l’automne et en hiver, mais il n’est bon à manger qu’au printemps, à tel point que beaucoup de gens ont l’habitude de le faire mûrir chez eux.

La nèfle du Japon

Les nèfles du Japon sont de petits fruits orangés de forme ovale et à la peau légèrement poilue. La chair est très juteuse, sucrée et un peu acidulée, et mûrit au printemps. Les graines sont toxiques car elles contiennent de l’acide cyanhydrique. Ils sont communément appelés nèfles et sont les fruits les plus courants et les plus utilisés.

La nèfle américaine

La nèfle d’Amérique est le fruit de la sapote noire (Diospyros digyna), un arbre originaire du Mexique et d’Amérique centrale, également surnommé “caca de poulet” en raison de la couleur de son fruit qui rappelle les excréments de cet animal. Cet arbre est cultivé à la fois pour ses fruits, appelés aussi sapote noire, et pour son latex, utilisé pour fabriquer du chewing-gum. Lorsque la sapote n’est pas mûre, son jus est caustique et irritant. Il ne devient comestible qu’à maturité, entre juin et octobre, et se déguste mélangé à du jus de citron ou d’orange pour former une crème qui accompagne le lait ou d’autres sucreries.

La saison des nèfles

La nèfle du Japon est orange et mûrit au printemps. Elle peut se consommer immédiatement car son temps de conservation est limité.

En revanche, la nèfle commune doit être cueillie en automne et consommée au printemps, avant quoi elle est très acide et non comestible. Elle ne peut être dégustée qu’après cette longue période de maturation, lorsque les tanins dont elle est riche se transforment en sucres.

Comment peut-on l’utiliser ?

Consommer des nèfles du japon

Il existe de nombreuses utilisations de ce fruit, non seulement dans la cuisine, mais aussi en phytothérapie.

Avec son écorce et ses feuilles séchées, vous pouvez préparer des décoctions contre l’inflammation de la cavité buccale ou la diarrhée. Les feuilles sont plutôt utilisées comme un remède naturel dans les cas de toux grasse : elles sont mucolytiques et expectorantes. De plus, selon la médecine chinoise, elles sont considérées comme curatives en cas de maux de dos, de vomissements, de maux de tête, d’infections virales.

La nèfle est également utilisée comme un stimulant, anti-fatigue, et pour aider à la digestion et donner de l’appétit. Certains l’utilise aussi pour faire baisser la fièvre, c’est pourquoi il est considéré comme un antipyrétique naturel.

Enfin, elle est aussi utilisée dans les cosmétiques car ses feuilles regorgent de principes actifs fondamentaux pour la création de crèmes contre les rougeurs et l’inflammation.

Propriétés et bienfaits de la nèfle

Les nombreuses propriétés de la nèfle en font un fruit vraiment précieux pour notre organisme. C’est un véritable remède naturel qui aide à résoudre et à prévenir de nombreux petits désagréments.

Elle est riche en vitamines, en fibres et en sels minéraux et est composée à 87% d’eau. Pour cette raison, la teneur en calories de la nèfles est vraiment minime. Seulement 30 pour 100 grammes ! Elle est donc idéale pour les personnes qui suivent un régime hypocalorique.

Les nèfles permettent de prévenir les problèmes cardiovasculaires grâce à la présence de potassium, de fer, de cuivre et de manganèse, qui favorisent le renouvellement du sang grâce à la production accrue de globules rouges.

La présence de vitamines A, B et C est également abondante. La vitamine A protège spécifiquement la rétine de l’œil et prévient la formation de radicaux libres, luttant ainsi activement contre le vieillissement.

Ce fruit contient de nombreuses fibres qui peuvent réduire le mauvais cholestérol en éliminant l’excès de graisse. Parmi ceux-ci, la présence d’acide formique est importante, ce qui procure une sensation de satiété.

Les grandes quantités de pectine que contient la nèfle aident aussi à lutter contre la constipation et à réduire le risque de cancer du côlon, favorisant l’élimination de toute toxine. Si, au contraire, vous mangez une nèfle qui n’est pas encore mûre, vous obtiendrez un effet astringent, utile en cas de diarrhée.

Les nèfles sont également diurétiques, c’est pourquoi leur consommation est recommandée en cas de calculs rénaux, de goutte, d’hyperuricémie et d’hémorroïdes.

Les nèfles pour aider à maigrir

Les nèfles sont également idéales pour maintenir la silhouette, faire disparaitre les poignées d’amour et pour maigrir. Elle ne contient que 36 calories pour 100 grammes et est fortement recommandée dans le cadre d’un régime alimentaire. Ses propriétés diurétiques en font également un fruit idéal pour éliminer rapidement les toxines. Convient pour le petit déjeuner ou comme un en-cas ou en collation.

Dans 100 grammes de nèfle, on trouve 8,58 grammes de glucides. Cela en fait un fruit peu calorique, et ce, même s’il a un goût sucré.

Riche en glucides (environ 10 grammes pour 100 grammes de fruits), mais très pauvre en graisses et en protéines, il est composé en grande partie d’eau.

Les contre-indications

Il existe quelques contre-indications en cas de consommation excessive de nèfles. Plus précisément, la consommation de thé et de tisanes provenant de ses feuilles doit toujours être avalisée par votre médecin, car elle peut interférer avec la prise de certains médicaments.

Les graines ne doivent en aucun cas être ingérées crues, car elles sont toxiques en raison de la présence d’acide cyanhydrique, comme pour l’abricot. Pour les personnes souffrant de diabète, ce fruit n’est pas recommandé dans l’alimentation.

Laisser un commentaire

17 − quatre =