Monde

Inde : un père décapite sa fille de 17 ans car il n’approuvait pas son petit ami

Le père n'approuvait pas le petit ami de sa fille, alors il l'a d'abord tuée en la décapitant, puis s'est rendu à la police avec la tête de sa fille entre ses mains.

Crime d'honneur en Inde
267Views

En Inde, un père a décapité sa fille de 17 ans pour venger son honneur après l’avoir vue en compagnie d’un garçon que la famille n’approuvait pas. Puis, la tête coupée de sa fille dans ses mains, il est allé se rendre à la police : “Je l’ai fait, j’ai utilisé un objet pointu. Il n’y avait personne d’autre“.

Il n’approuvait sa relation avec son petit ami

L’une des histoires les plus macabres de féminicide de ces derniers temps vient encore d’Inde. Cela s’est passé dans la partie nord de l’État de l’Uttar Pradesh, dans le village de Pandetara. Comme l’a rapporté CBS, hier Sarvesh Kumar, 44 ans, après avoir vu sa fille en compagnie d’un garçon qu’il n’aimait pas, a décidé de venger son honneur en la tuant. Puis, il a été arrêté par des policiers qui l’avaient vu marcher avec la tête coupée à la main.

Aux policiers, qui ont filmé la scène et diffusé la vidéo, il a dit qu’il avait enfermé la victime dans une pièce, laissant l’arme du crime et le corps dans la maison. “Je l’ai fait, j’ai utilisé un objet pointu. Il n’y avait personne d’autre. Le corps est dans la chambre“, a-t-il dit, ajoutant qu’il aurait probablement tué le petit ami aussi si il l’avait trouvé.

Kumar a été immédiatement arrêté et une première enquête a été ouverte, mais entre-temps, un policier a été suspendu après avoir été photographié “adoptant un comportement inapproprié alors qu’il tenait la tête de la jeune fille dans sa main“.

Le fléau des crimes d’honneur en Inde

Bien qu’il n’y ait pas de chiffres officiels, les crimes d’honneur sont encore très répandus en Inde, en particulier dans l’État de l’Uttar Pradesh, qui doit également faire face à un certain nombre de cas de viols.

Selon la CBS, bien qu’il n’y ait pas de statistiques officielles, on pense que des centaines de personnes sont tuées en Inde chaque année par des membres de la famille pour des relations ou des mariages contre la volonté des parents.

De plus, l’Uttar Pradesh lui-même a enregistré le plus grand nombre de crimes contre les femmes en 2019, selon les données du National Crime Records Office, mais il a également le plus grand nombre de crimes contre les enfants, avec 7 444 cas, suivi par le Madhya Pradesh (6 503) et le Maharashtra (6 402).

Source : CBS News

Laisser un commentaire

six + seize =