People

Dîners clandestins : Sophie Davant tacle Pierre-Jean Chalençon

172Views

Pierre-Jean Chalençon est actuellement au cœur d’une polémique dont il ne semble pas prêt à en sortir. En effet, alors que ce passionné de Napoléon prête souvent à sourire, ces derniers actes lui ont valu de vives réprimandes de la part de ses amis ainsi que de ses anciens collègues, dont Sophie Davant.

Pierre-Jean Chalençon et ses exubérances font encore parler d’eux

Il n’y a pas si longtemps, Pierre-Jean Chalençon a été remercié de l’émission Affaire conclue. Apparemment, son départ de l’émission d’enchères est principalement dû à son comportement qui n’est pas toujours exemplaire. Le locataire du Palais Vivienne semble effectivement avoir du mal à tenir sa langue dans sa poche. Un défaut qui l’aura une nouvelle fois porté préjudice.

En effet, alors que toute la France a été soumise à des mesures sanitaires résultantes de la pandémie, Pierre-Jean Chalençon a encore trouvé un moyen d’organiser des dîners clandestins avec la complicité du chef Christophe Leroy. Ces transgressions ne sont d’ailleurs pas passées inaperçues aux yeux des autorités.

Interrogé sur le sujet, le principal intéressé a tout de suite déclaré que certaines figures politiques étaient présentes lors de ces soirées. Propos sur lesquels il a tenté, plus tard, de revenir en les faisant passer pour une mauvaise blague mais ils ne sont pas tombés dans l’oreille d’un sourd.

Trop en dire pour attirer l’attention ?

Christophe Leroy lui en veut d’ailleurs pour son côté pipelette. « Je dis « quel c*n » ! » déclare le chef cuisinier avant d’ajouter « je lui dis, je l’appelle, je lui dis « ferme ta gu*ule ! Tu fais quoi là ? Mais c’est fait, c’est trop tard ». D’ailleurs, Christophe Leroy n’est pas le seul à reprocher à Pierre-Jean Chalençon ce défaut. Sophie Davant l’a effectivement mis en garde à plusieurs reprises.

Sophie Davant déplore en effet le départ de Pierre-Jean Chalençon aurait pu être évité si celui-ci avait corrigé ce défaut de trop en dire pour attirer l’attention. D’ailleurs, concernant l’affaire des dîners clandestins, l’animatrice déclare sans détour que Pierre-Jean ne fait que récolter ce qu’il a semé. Elle affirme :

On ne peut pas faire et dire n’importe quoi. Il ne m’a jamais écoutée. (…) Il n’en fait qu’à sa tête. Je trouve que c’est dommage. C’est du gâchis. C’est quelqu’un qui aurait pu tellement apporter par ses connaissances et sa folie s’il avait su se gérer.

Pour Sophie Davant, il ne fait aucun doute que Pierre-Jean Chalençon s’enfonce dans des excès qu’il pourrait pourtant éviter et qui ne lui apporte que des problèmes.

Laisser un commentaire

4 × 3 =