Santé

Covid-19 : des vaccins et des faux passeports de vaccination vendus sur le dark web

Des vaccins et des faux certificats de vaccination sont à vendre sur le dark web pour 500 $. Le marché noir se développe à vitesse grand V.

198Views

Au cours des trois derniers mois sur le dark web, les offres de vaccins, de faux passeports de vaccination et de faux certificats de tests anti-Covid négatifs ont augmenté de façon spectaculaire. Les prix varient de 500 à 750 dollars pour le vaccin à 150 dollars pour obtenir des passeports vaccinaux en tous points identiques aux originaux.

Un phénomène prévisible

L’hypothèse du développement d’un marché noir de vente de vaccins anti-covid et de passeport vaccinaux était évoqué il y a plusieurs mois et les prédictions n’ont pas tardé à se réaliser. Sur le darkweb, cette partie de l’Internet accessible uniquement via le navigateur Tor, les offres de vaccins, de passeports vaccinaux et de faux certificats de tests anti-Covid négatifs ont augmentés de manière spectaculaire. Selon CNN, les prix varient de 500 à 750 dollars pour les vaccins AstraZeneca, Sputnik V, Sinopharm et Johnson & Johnson, tandis que de faux certificats de tests anti-Covid sont vendus à partir de 150 dollars.

Selon les chercheurs, le nombre de ces publicités a triplé en quelques mois seulement. Les vendeurs affirment être situés aux États-Unis, en Espagne, en Allemagne, en France et en Russie : le vaccin Oxford-AstraZeneca est proposé pour 500 dollars, ceux de Johnson & Johnson et de Sputnik pour 600 dollars chacun, et le chinois Sinopharm pour 750 dollars. Il existe même des offres “Get Three, Pay Two” pour de faux certificats de test Covid, des promesses de livraison de vaccins en 24 heures et de faux passeports vaccinaux pour 150 dollars en bitcoins.

Des doutes sur l’authenticité des vaccins

Les chercheurs de Check Point Software, la société spécialisée dans la sécurité en ligne qui a découvert le marché noir des vaccins, ont précisé qu’ils n’étaient pas en mesure de déterminer si les vaccins vendus étaient authentiques ou non, bien qu’ils semblaient parfaitement identiques aux originaux, du moins d’après l’emballage et les étiquettes.

Les certificats de vaccination, en revanche, sont créés et imprimés sur commande et, selon Check Point Software, il suffit de fournir votre nom et d’autres informations personnelles pour obtenir un document qui ressemble exactement au vrai, y compris le logo des Centers for Disease Control and Prevention (CDC). Les produits contrefaits sont vendus aux personnes qui doivent prendre l’avion, franchir des frontières, commencer un nouvel emploi ou d’autres activités qui pourraient exiger qu’une personne fournisse une preuve de vaccination.

Laisser un commentaire

deux + onze =