Monde

Biden remporte l’Arizona et rassemble 11 grands électeurs supplémentaires

Biden a gagné en Arizona et prend un avantage de plus en plus net sur Trump dans la course à la maison blanche.

Joe Biden élections Etats-Unis
18Views

Joe Biden remporte l’État de l’Arizona, rassemblant 11 grands électeurs supplémentaires et creuse l’écart avec le président sortant Donald Trump. Pendant ce temps, plusieurs autorités électorales locales et d’État américaines ont affirmé conjointement qu’elles n’avaient trouvé “aucune preuve” de fraude lors de l’élection présidentielle, contrairement à ce qu’affirme Donald Trump.

“Aucune preuve de fraude”

Aucun retournement de situation n’a eu lieu en Arizona comme l’espérait Trump. Au contraire, le fossé entre Joe Biden et le président américain sortant se creuse. Dix jours après l’élection présidentielle américaine, les avocats de la campagne Trump n’ont toujours pas présenté de preuves de fraude devant les juges. Ces derniers jours, non seulement Biden a gagné dans l’État de l’Arizona, un bastion républicains depuis 25 ans, mais il a également reçu le feu vert de plusieurs autorités électorales locales et d’État américaines qui ont déclaré conjointement qu’elles n’ont trouvé “aucune preuve” de perte, de modification des bulletins de vote ou de violation des systèmes de vote.

“Nous avons une confiance absolue dans la sécurité et l’intégrité de nos élections”, ont également garanti les autorités chargées de la sécurité du vote, dont l’Agence pour la cybersécurité et la sécurité des infrastructures (Cisa).

Cette déclaration intervient après que ministre de la justice américains, William Barr, ait autorisé les procureurs à enquêter en cas d’allégations crédibles de fraude électorale.

Une victoire de Biden hautement symbolique en Arizona

En Arizona, le candidat démocrate à la présidence a été déclaré vainqueur par tous les grands médias avec une marge d’environ 11 000 voix, ce qui lui donne 11 électeurs grands électeurs de plus. Après cette victoire, Joe Biden peut désormais compter sur 290  grands électeurs sur les 270 nécessaires pour remporter l’élection présidentielle américaine alors que la Géorgie s’apprête à recompter tous les bulletins. C’est aussi un résultat symbolique puisque, depuis la veille du vote, l’Arizona était considéré comme l’État où la bataille serait la plus serrée. L’Arizona a longtemps été le fief du sénateur républicain John McCain, adversaire du président et dont la veuve s’est rangée du côté de Biden.

Tout le monde demande maintenant à Donald Trump  d’accepter la défaite car, comme l’a souligné même Karl Rove, le conseiller informel de Donald Trump, les recomptages changent les marges par centaines de voix, mais certainement pas par dizaines de milliers.

Jeremy Martin

Laisser un commentaire

dix-huit − douze =