Sport

Ballon d’Or 2021 : CR7 et Messi hors-course, qui sont les gagnants potentiels ?

Éliminés de la Ligue des Champions, CR7 et Messi ne gagneront pas le Ballon d’or 2021. La succession est maintenant ouverte pour ce prix tant convoité.

Ballon d'or France Football
127Views

La rivalité entre Cristiano Ronaldo et Lionel Messi ne se répétera probablement jamais dans l’histoire du football. Ils ont dominé le football mondial pendant plus d’une décennie. Outre les innombrables titres remportés, ils sont les rois incontestés du Ballon d’Or : Messi en a remporté six et Ronaldo cinq.

De 2008 à 2019 (en 2020, la reconnaissance n’a pas été attribuée), une seule exception confirme la règle.  En 2018, Luka Modric a battu le Portugais et l’Argentin sur leur terrain de prédilection grâce à une année exceptionnelle. Le Croate a remporté la Ligue des champions avec le Real Madrid et la Croatie a terminé deuxième de la Coupe du monde.

Messi a repris son bien en 2019, obtenant son sixième titre. Ensuite, la pandémie a empêché le couronnement de Robert Lewandowski en 2020. Pourtant, le Polonais a tout gagné avec le Bayern Munich.

La véritable question concerne l’attribution du Ballon d’Or 2021.

Ballon d’Or 2021 : le commencement d’une nouvelle ère ?

Nous ne sommes qu’au mois de mars, mais tout porte à croire que le trophée de cette année échappera au duo. Pour la première fois depuis la saison 2004/05, ni Leo Messi ni Cristiano Ronaldo ne seront en quarts de finale de la Ligue des champions, la compétition la plus importante au niveau des clubs.

L’Argentin est exclu du top huit européen pour la première fois depuis 2006-07, tandis que le Portugais avait déjà été éliminé par l’Olympique lyonnais l’année dernière. Sans les deux rois de la dernière décennie, le Ballon d’Or est en quête d’un nouvel héritier, celui qui prendrait la relève et devenir le prochain souverain de l’Europe.

Certes, les deux “vétérans” n’ont pas encore abdiqué. Une performance XXL avec le Portugal et l’Argentine lors du Championnat d’Europe et de la Copa America marqueraient les esprits. Toutefois, la Ligue des champions pèse lourd durant le vote.

Ballon d’or : les candidats et héritiers potentiels

Il existe de nombreuses stars prêtes à devenir les leaders du football mondial. Certaines sont sur la liste d’attente depuis plusieurs années, attendant le déclin inévitable de Cristiano et Messi. D’autres attirent la lumière avec leur précocité.

Robert Lewandowski est toujours bien placé

Le “vainqueur spirituel” de la dernière édition, est au premier rang. Avec ses 23 buts, le Polonais est déjà meilleur buteur de la Bundesliga. Le Bayern occupe le fauteuil du leader en championnat et espère réaliser le doublé en Ligue des champions.

Neymar et Mbappé ont de fortes chances

Neymar a quitté le Barça afin de briller loin de la longue ombre de Messi.  Les problèmes physiques et les mauvaises performances du Psg en Ligue des champions l’ont éloigné d’une récompense dont il ne fait plus partie des trois finalistes depuis 2017. Le club a redoré son blason même s’il a perdu contre le Bayern Munich en finale de l’édition 2020.

Mbappé représente le nouvel espoir du football. A 22 ans, il figure parmi les grands grâce à son triplé au Camp Nou. L’attaquant parisien est le meilleur buteur de Ligue 1 (18 buts) et le deuxième en Ligue des champions (6 buts).

Leurs chances augmenteront en cas de doublé championnat – Ligue des champions. Par ailleurs, France et le Brésil sont favoris pour l’Euro et la Copa America.

Gundogan et Haaland, les outsiders

City vit une saison record et le milieu Allemand remplit les attentes placées en lui. Les Skyblues enchainent les victoires, ils sont maintenant sur une série de 22 succès. Gundogan se distingue par sa technique, il est aussi à 12 réalisations.

Enfin, nous ne pouvons pas exclure Erling Haaland, le prodige norvégien : le plus jeune à atteindre 20 buts en Ligue des champions à 20 ans et 231 jours (quatre de moins que Cristiano et deux de moins que Messi). Comme si cela ne suffisait pas, les vingt buts ont été inscrits en seulement 14 matchs, un autre record. Mais la difficulté de remporter un titre avec le Borussia (sixième de Bundesliga) et le fait de ne pas participer au championnat d’Europe rendent la mission d’Erling presque impossible.

Ballon d’or : une page se tourne

La seule chose qui soit certaine, ou plutôt très probable, c’est que nous pourrions assister à un changement d’époque et entrer dans un nouveau cycle qui marquera le football dans les années à venir.

Le Ballon d’Or est déjà à la recherche d’un héritier.

Laisser un commentaire

un × 5 =